Jugez vous-mêmes 21-11-2019

Prenons le temps de confronter deux auteurs, opposés quant aux conséquences du réchauffement climatique : à ma gauche, l’ancien ministre Claude Allègre armé de son fameux L’imposture climatique (2010) ; à ma droite, l’astrophysicien Hubert Reeves, équipé de son excellent Mal de Terre (2003).

Personnellement, je les ai lus d’affilée absorbant d’abord le poison Allègre, puis le contre-poison Reeves. Évidemment, je ne suis pas objectif. Cependant, j’ai rejoint l’ancien ministre sur un point : mon amour très mesuré pour M. Al Gore qui pousse le désintéressement écologiste jusqu’à ne demander que 150 000 dollars pour une conférence !

Comparez ces livres et faites votre opinion.

Sans vouloir vous influencer, je constaterai que le livre de Reeves passe bien l’épreuve des années ; je n’en dirai pas autant de l’autre. D’ailleurs, je ne peux résister au plaisir de vous en citer un extrait : « Des études minutieuses de l’école astronomique hollandaise ont renforcé cette corrélation [entre atmosphère terrestre et activité solaire], ce qui leur a permis d’annoncer que les hivers 2007-2008 puis 2009-2010 seraient plus froids que les précédents et qu’on va sans doute entrer dans un ‘petit âge glaciaire`… »

En effet, l’hiver 2009-2010 a été un peu plus frais que la moyenne, mais pour les suivants je vous laisse juges ! Décidément, l’activité de climatosceptique n’est pas de tout repos…

Laisser un commentaire